Épilation

Application de l'épilation

Les possibilités sont multiples dans le domaine de l'épilation. Il faut d'abord choisir entre les méthodes temporaires et les méthodes permanentes qui sont différentes autant dans l'application que dans le coût. En voici quelques-unes disponibles sur le marché actuel :

Épilation temporaire

Épilation à la pince

  • Pour les sourcils, il ne faut jamais utiliser la cire car la grande traction de la cire peut entraîner une ptose (déplacement vers le bas) dans cette région. La peau des paupières étant très fine, elle est donc plus fragile.
  • L'esthéticienne étire légèrement la peau du sourcil et retire rapidement le poil à enlever. Elle répète l'opération jusqu'à ce que l'effet désiré soit obtenu. Il est important de bien respecter l'arcade sourcilière de l'individu afin de ne pas modifier son aspect naturel.
  • Le degré de douleur est minime.
  • L'esthéticienne peut, si le client le désire, corriger certaines imperfections.
  • Le désavantage de cette méthode est qu'elle est la plus temporaire de toutes et doit être refaite très souvent.

Épilation à la cire froide, tiède ou chaude

  • La cire est généralement fabriquée à base d'agents adoucissants, de paraffine et de cire d'abeille. La cire est utilisée pour les jambes, les aines, les aisselles et même le visage. Toutes les cires nécessitent la même application. Le choix de la cire varie selon le client car le principe de la cire est le même pour toutes les températures. La cire rend la surface perméable et facilite l'épilation. La cire est chauffée à une température adéquate et s'applique sur la surface à épiler au moyen d'un applicateur ou d'une simple spatule en couche très fine dans le sens du poil. Une bande de coton est ensuite appliquée et bien lissée pour être par la suite retirée d'un coup sec à contresens du poil.
  • Le degré de douleur varie d'intensité selon le client, elle se positionne généralement entre moyen et élevé.
  • L'avantage de la cire est l'espacement des séances et la finesse du poil obtenue au fur et à mesure des séances rendant l'épilation plus facile avec le temps.
  • L'inconvénient de l'épilation à la cire réside dans le fait que le poil doit faire au minimum 3mm (environ 1/8'') pour que la cire parvienne à bien l'arracher. Il arrive également qu'au fils des séances d'épilation, la cire puisse provoquer l'apparition de poils incarnés. Après la séance et pendant les 24 à 48 heures suivantes, la peau est photosensible.

Épilation au sucre

  • Le sucre est utilisé depuis la nuit des temps par les femmes du Moyen-Orient. À base 100% naturelle, une boule collante de sucre, de miel et de citron, est formée sur la zone ciblée. L'adhérence de la boule sucrée déracine alors le poil de son follicule.
  • L'intensité de la douleur est généralement moyenne.
  • Tous les types de peau peuvent bénéficier de cette méthode.
  • Elle est cependant contraire à toutes les autres en allant dans le sens du poil au lieu d'aller à contresens, elle favorise donc l'apparition de poils incarnés à long terme.

Épilation à la crème dépilatoire

  • Composée d'ingrédients alcalins au pH très élevé, comme l'hydroxyde de sodium et de calcium, les acides thiolactique et thioglycolique et le sulfure, les lotions dépilatoires provoquent une réaction chimique sur les poils en les dissolvant sur une longueur d'environ 1 à 2mm (environ 1/32 à 3/32'') sous la peau après un certain temps de pause spécifique à chaque produit utilisé.
  • La douleur est totalement inexistante.
  • Cette méthode est totalement sans douleur et très rapide. Le poil s'adoucit également avec le temps.
  • La crème utilisée peut cependant provoquer des réactions causées par l'absorption de produits chimiques par la peau. Le danger d'intoxication est à peu près nul car le temps de pause est minime mais des brûlures, des picotements et des rougeurs sont possibles après l'application du traitement.

Épilateur électrique

  • Il contient des pincettes, des ressorts ou des disques mobiles qui permettent d'agripper le poil, de l'entortiller et de le déraciner. Certains appareils sont même munis d'un refroidisseur intégré visant à engourdir la peau et ainsi réduire la douleur.
  • Le degré de douleur est très élevé.
  • L'épilateur émet des vibrations qui permettent de masser l'épiderme et de gommer les cellules mortes en une seule opération. La méthode est rapide et très propre. Il n'est pas nécessaire d'attendre que le poil soit long pour procéder à l'épilation.
  • Il arrive que les pincettes ou les ressorts étirent le poil au maximum, un peu comme un élastique et que le poil soit alors cassé avant d'avoir été arraché donc il repousse très dru.

Épilation permanente

Épilation au laser

  • Des impulsions lumineuses sont envoyées sur la zone pileuse par le laser. La mélanine donne la couleur aux poils et à la peau. Le laser étant sensible à la mélanine, il cible bien la pigmentation et pénètre à environ 3,5mm (2 à 2-1/2'') sous l'épiderme. De cette façon, il atteint bien le bulbe et avec la chaleur, il détruit le poil complètement.
  • Le degré de douleur est variable mais très court. Il s'apparente grandement à la sensation d'un claquement d'élastique sur la peau.
  • Les avantages de cette méthode sont dans la rapidité et la facilité d'exécuter de larges zones en peu de temps. Le faisceau étant étroit, il peut atteindre les poils ciblés sans toucher aux cellules avoisinantes.
  • Les contre-indications visent les personnes atteintes d'hémophilie, de diabète et celles bénéficiant d'un traitement sous antidépresseurs ou médicaments photosensibilisants qui doivent s'abstenir. Par précaution, il est conseillé également aux femmes enceintes de s'abstenir le temps de la grossesse. Le traitement peut également être plutôt onéreux dans certains cas.

Épilation à l'électrolyse

  • Une aiguille, pratiquement de l'épaisseur du poil, est insérée dans le canal pilaire afin de permettre au courant de haute fréquence de brûler la matrice du poil. Les aiguilles sont très fines et peuvent être insérées plus en profondeur pour bien atteindre la racine et la détruire. Privé de racine, le poil ne résiste plus et s'arrache sans effort.
  • La douleur est pratiquement inexistante lors du traitement mais certaines zones peuvent être plus sensibles à la douleur.
  • La permanence est totale.
  • C'est un travail de longue haleine préconisé pour les petites surfaces comme la figure, le menton et les aisselles par exemple. Le travail doit être approprié car s'il est mal exécuté, des cicatrices peuvent apparaître et les poils peuvent repoussés si l'aiguille n'a pas été insérée correctement.